Si vous ne parvenez pas à visualiser cette lettre d'information, cliquez ici


Lettre d'information n°3 - Avril 2011

Dedans/Dehors est un outil d’information et d’accompagnement pour la culture en milieu pénitentiaire dans la région Rhône-Alpes.

La rédaction de cette lettre, conçue à l’initiative de la Direction interrégionale des services pénitentiaires (DISP) Rhône-Alpes Auvergne et de la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC Rhône-Alpes), est assurée par l’Agence Rhône-Alpes pour le livre et la documentation (ARALD), dans le cadre de sa mission de développement et d’accompagnement des actions culturelles en milieu pénitentiaire.

Dedans/Dehors s’adresse aux Services pénitentiaires d’insertion et de probation (SPIP) et aux services de la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ), aux établissements pénitentiaires, aux partenaires culturels intervenant en prison, et, plus largement, à toutes les personnes impliquées ou intéressées par la question de la culture en prison.

Dedans/Dehors s’appuie sur les informations des SPIP et de leurs partenaires culturels dans le but de favoriser leurs échanges, de valoriser les projets artistiques et culturels engagés en prison et d’apporter des repères sur le montage des projets.

Si vous souhaitez :
- Recevoir la lettre d’information Culture/Justice en Rhône-Alpes
- Relayer des actions menées en prison / Proposer un sujet / Poser une question
Contactez : dedans-dehors@arald.org

Atteindre le haut

Infos

À découvrir, dans ce numéro, de nombreux projets réalisés ces derniers mois dans les établissements pénitentiaires de la région. L'occasion de souligner les actions en lien avec le livre et la lecture de ce printemps, menées avec les fêtes et salons du livre et les bibliothèques publiques partenaires des prisons.

Formation initiale à la gestion et à l'animation d'une bibliothèque : une formation suivie par la conseillère pénitentiaire d’insertion et de probation référente pour la bibliothèque et le détenu auxiliaire bibliothèque du Centre pénitentiaire d’Aiton
Cette formation composée de trois modules de trois jours chacun, étalée de septembre à novembre 2010, a été proposée par Savoie-biblio dans le cadre du partenariat avec les établissements pénitentiaires de Savoie et de Haute-Savoie. Les précédents référents bibliothèque du SPIP avaient déjà suivi cette formation initiale. En 2010, la proposition que le détenu chargé de la gestion quotidienne de la bibliothèque suive lui aussi cette formation a pris tout son sens dans le contexte de la nouvelle bibliothèque du centre pénitentiaire, inaugurée en décembre.

La référente bibliothèque pour le SPIP et le détenu auxiliaire bibliothèque ont ainsi intégré le groupe des stagiaires (salariés et bénévoles du réseau des bibliothèques de Savoie-biblio) pour cette formation se déroulant dans les locaux de Savoie-biblio à Saint-Jean-de-Maurienne. Le lieu de formation étant à proximité du centre pénitentiaire, le détenu a pu suivre la formation à l’extérieur et réintégrer tous les soirs l’établissement, grâce au concours du SPIP et à l’accord du juge pour l’application des peines.
La formation a permis d’aborder les différentes missions d’une bibliothèque, les enjeux et le fonctionnement pratique. Le détenu auxiliaire bibliothécaire avait plus particulièrement des questions sur le conseil aux lecteurs et il a pu échanger avec différents professionnels impliqués dans la gestion de petites bibliothèques.
La Conseillère pénitentiaire d’insertion et de probation, le détenu auxiliaire bibliothèque et la responsable de la formation de Savoie-biblio ont fait un bilan positif de cette formation, en soulignant qu’elle a immédiatement été mise en pratique (travail sur la cotation des livres, mise en cohérence et en valeur des collections dans la nouvelle bibliothèque) et que, à plus long terme, elle permet aux différents partenaires de mieux se comprendre et se coordonner.
Présentation du recueil « 2004-2009, 5 ans d’atelier de photographie » de Philippe Hervouet et exposition à la Maison d’arrêt de Saint-Étienne
Ce recueil, qui retrace cinq années de collaboration riche et sensible entre le photographe et les détenu(e)s, a été présenté à la Maison d’arrêt de Saint-Étienne. L’occasion d’une rencontre du photographe avec des détenues femmes (certaines ayant participé à ces ateliers) et d’une exposition présentant une sélection de photographies.

L’ouvrage, présenté par le SPIP de la Loire et l’association PIMS, réunit des photographies réalisées avec les détenu(e)s, des témoignages de participants aux ateliers, ainsi que des notes et fragments des « carnets de bord » du photographe. Au travers des différents retours sur cette expérience artistique et humaine, qui s’articulait autour de l’expression et de l’image de soi, on perçoit que la fabrique de la photo, tant dans les échanges qui la font naître que dans l’image réalisée, donne un ancrage dans le présent au stagiaire-photographe et participe à la construction de l’estime de soi.
 
L’association PIMS a reçu le soutien de la DRAC Rhône-Alpes pour ces ateliers et l’édition du recueil.
Le festival international Quais du Polar, à Lyon, partenaire du Polar derrière les murs, auquel participent les détenus de dix établissements pénitentiaires de la région

Les 24 et 25 mars, dix rencontres des détenus avec cinq des auteurs invités par Quais du polar se sont déroulées dans huit établissements : Sébastien Gendron est intervenu au Centre de détention de Roanne pour une rencontre réunissant des détenus hommes et femmes, ainsi qu'à la Maison d'arrêt de Lyon-Corbas pour deux rencontres, l’une avec les détenues femmes, l’autre avec les détenus hommes. Marin Ledun était au Centre pénitentiaire de Bourg-en-Bresse pour deux rencontres, puis au Centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier. Serge Quadruppani, quant à lui, était à la Maison d'arrêt de Privas, puis au Centre pénitentiaire d’Aiton, alors que Dominique Manotti se rendait à la Maison d'arrêt de Bonneville, et que Marcus Malte était reçu par l’Établissement pénitentiaire pour mineurs de Meyzieu.

La plupart de ces rencontres ont été préparées par des cercles de lecture et animées par les professionnels des bibliothèques partenaires des établissements pénitentiaires.
Les lecteurs des Centres pénitentiaires de Bourg-en-Bresse et d’Aiton ont par ailleurs participé au jury du Prix des lecteurs – Quais du Polar / 20 minutes. Leurs votes ont constitué la quatorzième voix du jury, qui s’est réuni le 5 mars, et a décerné son prix à Serge Quadruppani pour son roman Saturne (Éditions du Masque).

Le film Commis d’office, adapté du roman de Hannelore Cayre, sera  par ailleurs projeté à la Maison d’arrêt de Saint-Étienne le 19 avril. Autre séance le  20 avril à  la Maison d’arrêt de Villefranche-sur-Saône, avec Dans la brume électrique, de Bertrand Tavernier, adapté du livre de James Lee Burke. Des cercles de lecture ont été mis en place au préalable avec les partenaires impliqués dans le fonctionnement des bibliothèques des établissements. Ces projections seront suivies d’un débat aminé par le programmateur cinéma de Quais du polar.
 
L’association Quais du Polar a reçu le soutien de la Région Rhône-Alpes (FIACRE – volet médiation culturelle ) pour l’opération « Polar derrière les murs ».
Exposition « Derrière les barreaux » des Archives départementales de l'Ain

Cette exposition, organisée dans le cadre d'un partenariat entre les Archives départementales de l'Ain et l'administration pénitentiaire s’est tenue du 15 décembre au 15 avril. « Derrière les barreaux » est revenue sur l'histoire des prisons dans le département, et plus particulièrement sur celle de la Maison d'arrêt de Bourg-en-Bresse, fermée en 2010 et remplacée par le nouveau Centre pénitentiaire. Rencontres, projections et visites guidées ont permis aux visiteurs de découvrir l'univers carcéral sous un angle historique et culturel.
La Fête du livre jeunesse de Villeurbanne partenaire des établissements pénitentiaires du Rhône
Les Maisons d’arrêt de Villefranche-sur-Saône et de Lyon-Corbas participent une nouvelle fois à la dynamique de la Fête du livre jeunesse ; et c’est une première pour l’Établissement pénitentiaire pour mineurs de Meyzieu. Le thème de cette 13e édition (du 13 au 17 avril), « Filles & garçons naissent égaux, certains plus que d’autres », sera le fil conducteur des interventions en prison et notamment des échanges d’art postal.

Cette année, l’art postal est en effet privilégié avec les interventions de deux artistes plasticiens spécialistes du genre : Jean-Marc Jacob (ateliers en mai avec les détenues femmes de la Maison d’arrêt de Lyon-Corbas) et Alain Pouillet (ateliers en avril à l’EPM). Un appel à contributions d’art postal est diffusé par la Fête du livre jeunesse auprès de son réseau d’auteurs et d’illustrateurs, afin d’engager une correspondance avec les détenus et favoriser leurs échanges avec l’extérieur. Certaines créations ont été exposées à la Maison des auteurs à Villeurbanne durant la Fête du livre, et des envois d’art postal seront également adressés par les détenus à leurs familles.
Par ailleurs, la Maison d’arrêt de Villefranche-sur-Saône accueillera en mai, durant une semaine, un atelier de bande dessinée mené par Malik Deshors, auteur de L’Été de Luca (La Boîte à bulles).
 
La Fête du livre jeunesse de Villeurbanne a reçu le soutien de la DRAC Rhône-Alpes pour les actions menées dans les Maisons d’arrêt de Lyon-Corbas et de Villefranche-sur-Saône.
Exposition des créations plastiques des détenues du Centre de détention à la Médiathèque de Roanne
En écho à l’exposition « Au fil du livre, des personnages sous toutes les coutures » réalisées par les élèves du Lycée Carnot de Roanne, la Médiathèque présente du 6 au 31 avril les créations des détenues du Centre de détention. Une dizaine de détenues a participé à un atelier textile d'art créatif mené par Odile Gantier. Le groupe a travaillé à partir du texte des Métamorphoses d'Ovide.
Le Festival du premier roman partenaire du Centre pénitentiaire d’Aiton et de la Maison d’arrêt de Chambéry
La 24e édition du Festival du  premier roman de Chambéry-Savoie aura lieu du 26 au 28 mai 2011. Dès sa création, cette manifestation a inscrit son action dans une démarche de promotion du livre et de la lecture auprès d’un large public, et il est notamment partenaire du Centre pénitentiaire d’Aiton depuis seize ans.

Près d’une quarantaine de comités de lecture, qui se réunissent toute l’année, participent au Festival en choisissant les auteurs invités. Au Centre pénitentiaire d’Aiton, ce comité est animé par une bénévole du Festival. Les lecteurs ont ainsi établi une liste d’une dizaine de romans, qui sera recoupée avec celles des autres comités par l’équipe du Festival, afin d’établir la programmation des auteurs invités pour le Festival.
Plusieurs rencontres avec des écrivains sont programmées au Centre pénitentiaire depuis de nombreuses années. Julie Grelley rencontrera les détenus du Centre pénitentiaire d’Aiton le 26 mai prochain et Hervé Bel ceux de la Maison d’arrêt de Chambéry le 27 mai.

Atteindre le haut

Repères

Quelques repères institutionnels sur les protocoles et partenariats Culture/Justice nationaux et régionaux.

Lu dans la lettre d’information Complément d’objet n°260 (janvier 2011) :
« Convention entre l'École nationale d’administration pénitentiaire (ÉNAP) et le Ministère de la Culture et de la communication, 24 novembre 2010.

Guillaume Boudy, secrétaire général du Ministère et Philippe Astruc, Directeur de l'ÉNAP, ont renouvelé pour quatre ans une convention pluriannuelle d'objectifs. Dans le cadre du partenariat Culture/Justice, réaffirmé par le Protocole de mars 2009, le volet Formation occupe une place importante. Aussi, afin de proposer une offre culturelle de qualité aux personnes placées sous main de justice, il convient de sensibiliser les acteurs de la justice et de la culture, aux modalités de sa mise en œuvre.

Cette convention prévoit donc : des interventions sur les thématiques culturelles dans tous les cursus de formations (initiales et continues) dispensés à l'ensemble des personnels formés à l'ÉNAP, le développement de l'offre culturelle sur le campus, et le renforcement du pôle Culture de la médiathèque en l'alimentant de toutes les productions (livres, disques, audiovisuels...) réalisées en milieu pénitentiaire.
Elle prévoit également une sensibilisation des acteurs culturels aux spécificités du milieu pénitentiaire.
Cette convention peut être enrichie par des modules de formations/rencontres des acteurs de la culture et de la justice à l'échelon régional. »
Financement des projets culturels en prison, premiers bilans :
Les 27 Janvier et 1er février, les SPIP de Rhône-Alpes ont présenté leurs programmations culturelles 2011, devant la DRAC Rhône-Alpes, la Région Rhône-Alpes, la DISP de Lyon et l’ARALD. Lors de ces deux journées, les SPIP ont plus particulièrement échangé sur les projets conçus avec leurs partenaires culturels pour lesquels des demandes de cofinancement ont été présentées à la DRAC et la Région Rhône-Alpes.

Suite à ces présentations, les structures culturelles dont les projets ont été retenus par la DRAC Rhône-Alpes ont reçu une lettre notifiant l’accord de subvention et le montant de la somme allouée (sous réserve de l’envoi d’un dossier complet de demande de subvention). En 2011, l’enveloppe budgétaire consacrée par la DRAC au cofinancement de projets culturels en prison reste stable avec 100 000 € attribués à plus d’une trentaine de structures partenaires des SPIP et des établissements pénitentiaires de la région.

Les demandes de subvention présentées à la Région Rhône-Alpes dans le cadre de la première session du FIACRE ont été examinées le 16 mars par le comité de sélection constitué d’élus et de professionnels de la culture. Les propositions du comité seront soumises au vote des élus du Conseil régional fin mai.
En concertation avec les SPIP, les partenaires culturels peuvent présenter des projets dans le cadre de la deuxième session d’appel à projets FIACRE, du 11 avril au 10 juin. Les modalités de cet appel sont précisées sur le site de la Région (voir également la lettre d’information de l’Arald, Dedans/Dehors n°2).
Un certain nombre de projets culturels en prison sont également soutenus par le biais du mécénat : la Fondation de France ; les fondations sous l’égide de la Fondation de France ; les fondations d’entreprise, comme la Fondation M6 (dédiée à l’intervention en milieu carcéral, elle se positionne comme soutien aux acteurs de l’audiovisuel intervenant en prison ainsi qu’au milieu pénitentiaire, notamment par un mécénat de compétences et d’équipement) ; la Fondation du Patrimoine soutient, quant à elle, des chantiers de restauration liés à des projets d’insertion et de formation avec des personnes placées sous main de justice.
Nous reviendrons sur ces partenariats privés dans une prochaine lettre d’information Dedans/Dehors.
Convention action culturelle en milieu pénitentiaire en région Rhône-Alpes
La rencontre annuelle entre la DRAC Rhône-Alpes, la DISP de Lyon et l’ARALD a eu lieu le 29 mars. En présence des directeurs des deux administrations, l’ARALD a présenté le bilan annuel de la mission de développement culturel en milieu pénitentiaire qui lui est confiée. Un temps d’échange a permis de conforter le partenariat Culture / Justice au niveau régional et de définir les nouveaux axes de travail. L’annexe à la convention DRAC / DISP (la convention originale a été signée en 1997), qui précise les objectifs de l’ARALD pour l’année à venir, a été signée à cette occasion. L'ensemble des annexes est disponible sur www.arald.org.
Manifestations nationales proposées par le Ministère de la Culture et de la communication
Le Ministère de la Culture et de la Communication propose des opérations nationales pouvant être fédératrices et avoir un écho en prison. Les trois prochaines opérations plus particulièrement relayées par l'administration pénitentiaire sont : À vous de lire ! ; Rendez-vous aux jardins ; La Fête de la Musique.

À vous de lire !, du 26 au 29 mai. Le thème de cette deuxième édition est la correspondance. Cette manifestation a pour vocation de valoriser le livre et la lecture auprès du grand public, en s'appuyant sur une diversité d'acteurs, notamment ceux de la chaîne du livre (auteurs, éditeurs, libraires, bibliothécaires, organisateurs de fêtes et salons du livre, etc.). De nombreuses animations ont lieu sur le territoire national et les établissements pénitentiaires sont encouragés à s’y associer.
Rendez-vous aux jardins, du 3 au 5 juin. Le thème de cette édition est le jardin nourricier.
Dans le cadre de la démarche de partenariat Patrimoine/Justice engagée par la DRAC Rhône-Alpes et la DISP Rhône-Alpes Auvergne, la participation et le rapprochement des SPIP avec les acteurs de la manifestation « Rendez-vous aux jardins » sont encouragés.
Au même titre que les Journées européennes du Patrimoine, cette manifestation peut susciter des partenariats entre les SPIP et les structures culturelles, associations et collectivités publiques participantes. Ces partenariats peuvent se traduire, par exemple, par l'accueil dans les associations, structures culturelles et collectivités publiques impliquées de personnes condamnées à des peines de travail d'intérêt général (TIG) ; ou par la participation de détenus à des chantiers d'insertion pour la valorisation et l'entretien des sites patrimoniaux.
À consulter : le dossier thématique consacré aux jardins et l’opération sur le site Internet de la DRAC Rhône-Alpes et le programme régional 2011.
La Fête de la Musique, le 21 juin. Une édition anniversaire pour cette 30e Fête et son inscription dans l'Année des Outre-mer. La Fête de la musique est l’une des opérations les plus populaires du Ministère de la Culture et de la Communication. Si, pour des questions d’organisation, les concerts n’ont pas toujours lieu le 21 juin dans les établissements pénitentiaires, cette manifestation reste l’une des plus suivies en prison.
Les partenariats des SPIP avec les structures adhérentes à la Fédurok et à la Fédération des scènes de Jazz (FSJ) sont encouragés par ces fédérations et l'administration pénitentiaire.

Atteindre le haut

Agenda

Exposition « Au fil du livre, des personnages sous toutes les coutures » à la Médiathèque de Roanne
Du 6 au 31 avril, à la Médiathèque de Roanne, 30 avenue de Paris.

Le Festival du premier roman Chambéry-Savoie, du 26 au 28 mai.

À vous de lire ! du 26 au 29 mai.

Rendez-vous aux jardins, du 3 au 5 juin. Voir le programme en Rhône-Alpes.

Échéance pour le dépôt du dossier FIACRE à la Région Rhône-Alpes, le 10 juin pour la deuxième session 2011. Plus de détails dans « Dedans/Dehors » n°2.

Échéance pour le dépôt des demandes de subvention au CNL pour la constitution d’un premier fonds ou les projets thématiques : avant le 15 juin (troisième et dernière session 2011).

La Fête de la Musique, le 21 juin.

Atteindre le haut

La lettre d'information Dedans/Dehors est réalisée par l'Agence Rhône-Alpes pour le livre et la documentation (ARALD), dans le cadre de la mission de développement et d'accompagnement des actions culturelles en milieu pénitentiaire qui lui a été confiée par la Direction interrégionale des services pénitentiaires (DISP) Rhône-Alpes Auvergne et la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) Rhône-Alpes.

Rédaction : Laetitia Mendez

L'Arald est financée par la Région Rhône-Alpes et la DRAC Rhône-Alpes.


          

Vous recevez cette lettre électronique car nous pensons que notre démarche peut vous intéresser. Selon les usages, les textes en vigueur (loi 78-17 du 06/01/78 CNIL) et par déontologie, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification aux données vous concernant et vous pouvez vous désinscrire sur simple demande ci-dessous dedans-dehors@arald.org. Votre adresse sera définitivement supprimée dans les plus brefs délais.